Accueil > Instantanés (page 3)

Instantanés

Des photos et des illustrations autour de l’urbanité et de ses paysages. Quelques extraits de notre quotidien.

août, 2015

  • 14 août

    Interstices

    À la question : « Où laisse-t-on venir la diversité qui est chassée de partout ? » Gilles Clément répond : « dans les interstices, là où l’homme ne fait rien, les lieux accidentés, les pentes, les bords des routes, les friches… Des espaces très limités. » Photos d’Emmanuel Brousse

juillet, 2015

  • 15 juillet

    Rue de Châteauneuf, des réseaux déraisonnables

    Au gré des ans, “la rue de Châteauneuf” n’est devenue qu’une galerie technique. Sans aucun formalisme, des maçonneries ont empiété sur la rue, des tuyauteries se sont inscrites en façades, des câbles s’y sont ajoutés pour alimenter moteurs et climatiseurs. Un vrai méli-mélo d’une esthétique encombrante qui se complique de …

juin, 2015

  • 23 juin

    Impressions

    Le photographe Frank LAVENU capture l’eau courante. Ses clichés sont les traces d’une eau qui glisse. Une eau toute en effets et reflets lorsque l’on se surprend à bien la regarder. Il nous reste en impression les traces d’une eau vive dont le jeu nous suspend… Un album photos de …

  • 20 juin

    Nomade

    Dans la mesure où la ville possède à la fois un nombre fini d’éléments d’architecture dans un espace clos et où elle autorise pourtant un nombre indéfini de combinaisons, la ville donne l’illustration concrète de la façon dont on peut créer une vision nouvelle par simple réagencement de ce qui …

  • 7 juin

    Les barrières balisent notre monde ordinaire

    Barrières ? Au semblant d’un extrême, Elles bordent nos usages, Jouent d’un juste présent, Tracent le bon chemin, Qui interpelle un peu. Quoi rime au-delà ? Un autre quotidien, D’autres lieux en balise. Avec les photos de Alain Dutour

avril, 2015

  • 11 avril

    Les extraits de Paul Clémence

                Le photographe Paul Clémence perçoit l’architecture et le paysage des villes comme des points de vue à saisir. Il transforme les couleurs et les formes en sensation, capture les détails et éveille les déclinaisons. D’une construction, il tire l’extrait qu’il sublime. Dans son œil …