Accueil > Partis pris > La “Time box” de Gergely Sági n’est pas qu’une construction éphémère

La “Time box” de Gergely Sági n’est pas qu’une construction éphémère

“Time box” est la réponse à quelques questions essentielles que doivent se poser les architectes, mais aussi les regardeurs et les “policiers du patrimoine”.

Une méthode d’investigation

La “Time box” de Gergely Sági 2L’architecture contemporaine peut-elle être présente dans un village où la plus grande intervention architecturale de ces cent dernières années n’a été que le remplacement de portes et fenêtres ? Comment ajouter de nouvelles constructions dans un village figé par une lourde tradition ? Faut-il utiliser des matériaux dits modernes, des toitures de métal rouge ou bleus pour qu’une architecture soit qualifiée de contemporaine ? Qu’est-il important de reprendre de la tradition ? Comment doit être l’architecture pour répondre aux codes de l’inconscient collectif ? Ce sont les questions posées par l’architecte roumain Gergely Sági.

Une méthode d’intégration

La “Time box” de Gergely Sági 3“Time box”, c’est le défi qu’il s’est donné. Pour y arriver, il a d’abord répondu à toutes ces questions qui lui ont permis de définir sa palette de l’archétype acceptable aux yeux des habitants du village. Et surtout, d’entrer en relation avec l’environnement paysager et humain par les vibrations du “genius loci”, sans pour autant user de clichés. Gergely Sági a réussi. Ses deux nouveaux volumes s’intègrent au lieu par l’évanescence du poids de la tradition au profit d’un grand respect des techniques ancestrales.

Un axiome

La “Time box” de Gergely Sági 4Il a réussi d’autant, par l’évident rendu de son projet “Time box” qui lui permet l’énoncé d’un axiome utile à tous constructeurs. Pour Gergely Sági, “on ne peut être propriétaire (de sa maison) que si la population locale veut aussi en devenir propriétaire, si la population peut faire un lien entre la nouvelle construction et les autres constructions de leur village, si elle est en mesure de l’accepter comme sienne. Alors, l’ensemble des habitants du lieu en deviennent responsables. La nouvelle maison est en connexion. C’est sa seule chance de durer dans le temps”. Une simple évidence, qu’il fallait pourtant affirmer !

Time Box – 2016 – Architecte : Gergely Sági – Situation du projet : Călugăreni / Romania

Avec les photos de Zsolt Vasáros et Gergely Sági

 

En savoir plus sur le projet et visualiser la galerie de photos de Zsolt Vasáros et Gergely Sági : http://www.archdaily.com/794035/time-box-nil-temporary-exhibition-pavilions-gergely-sagi

 

 

L'auteur : Xavier Guillon

Rédacteur en chef et en os et profiteur d’espaces, il aime l’urbain et le crie haut et fort. En secret, il rêve de nature et prend régulièrement les chemins vicinaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *